Qu’est-ce que la fiche A4 de l’existence ?

Publié le : 08 novembre 20216 mins de lecture

Selon l’ancienne philosophie chinoise, l’homme est traversé par deux courants énergétiques différents qui caractérisent tous les êtres vivants de l’univers : le « ying » et le « yang ». La première est de nature « chaude » tandis que la seconde est « froide » et celles-ci déterminent le sexe des personnes en fonction de leur prédominance : « mâle » ou « femelle ».

Qu’est-ce que la fiche A4 de l’existence ?

Tout au long de sa vie, l’homme vit donc en conflit avec sa « dualité », qui trouve son origine dans le libre arbitre. La dualité est cette partie de nous qui remet tout en question, et en particulier les choses spirituelles. La dualité divise tout. La dualité nous permet de dire que quelque chose est réel ou non, ou de dire, juste peut-être, que c’est réel.

Deux réalités complémentaires qui, ensemble, forment une unité. C’est le principe de complémentarité, la philosophie du « tao » oriental.

L’homme apparaît donc comme un être imparfait parce qu’il reste toujours coupé en deux et n’est jamais pleinement satisfait de ce qu’il construit.

Pourtant, il est déterminé à découvrir le revers de la médaille : pour connaître l’amour, il est obligé de connaître son contraire. Pour connaître le bien, il faut d’abord connaître le mal. Pour connaître le bonheur, il doit aussi connaître la tristesse.

C’est la loi des contraires ou de la complémentarité : tout naît pour comprendre son contraire et tout est la somme de l’autre jusqu’à l’identification du TOUT UN.

Ce dernier concept m’a permis d’élaborer la métaphore de la « feuille A4 de l’existence ». un voyage symbolique de notre âme vers la réunion avec le TOUT UN.

Imaginons que nous puissions comparer une feuille de papier A4 ordinaire à notre vie et associer le mouvement de pliage du papier sur lui-même (en le pliant en deux à chaque fois, pour plus de clarté) comme la réponse du désir de notre âme de réunir les « deux côtés de l’existence », également connus comme la polarité du « ying » et du « yang ».

Et là, nous ouvrons une fenêtre sur les mathématiques.

L’épaisseur d’une feuille de papier est d’environ 0,1 mm ou 10^(-4) mètres.

Chaque fois que nous plions la feuille, son épaisseur double. Ainsi, si nous la plions n fois, son épaisseur sera de : d = 10^(-4)*2^n

À chaque pli, en effet, les dimensions sont divisées par deux et le nombre de « couches » double, passant de 1 à 2 (après un pli), à 4 (après le deuxième), jusqu’à 64 (après le sixième).

À ce moment-là, au sixième pli, la hauteur de la « pile de papier » (si nous utilisons une feuille de photocopie A4 normale) est déjà supérieure à la taille de la feuille restante.

Le septième pli, de 64 à 128 feuilles, ne réussit qu’avec des papiers fins et le huitième est pratiquement impossible pour du A4 ordinaire.

Au-delà de ce seuil, nous ne pouvons procéder qu’en termes théoriques, ce qui conduit à des situations paradoxales : plier 42 fois une feuille A4 de 0,1 mm d’épaisseur produirait une pile de 4 trillions de feuilles, haute de plus de 400 mille km, soit plus que la distance Terre-Lune. Mais c’est de la pure théorie : l’exploit est évidemment impossible ! !!

Utilisons ces calculs mathématiques pour notre hypothèse initiale de nature plus spirituelle.

Chaque pli nous permet d’apprendre à mieux nous connaître. Chaque pli peut être considéré comme la réalisation d’un chakra.

Chakra est un terme sanskrit qui signifie vortex ou roue. Avec ce mot, il est d’usage de désigner les tourbillons d’énergie présents dans les êtres vivants et qui leur permettent d’être en vie. Ce sont des roues de lumière (disques sacrés) qui absorbent l’énergie universelle, la métabolisent, la trient à l’intérieur du corps physique et relient ce dernier aux différents composants des corps énergétiques (comme l’aura) qui l’entourent.

En ce qui concerne l’être humain, il est habituel de distinguer 7 corps énergétiques principaux ou 7 chakras et la « réalisation » de chaque chakra est fondamentale pour « atteindre » ce qui est appelé Illumination.

La similitude entre nos corps énergétiques et le pliage d’une feuille de papier est frappante !

Dans notre corps physique, il y a en effet 7 chakras et le pliage maximal d’une feuille A4 est précisément de 7 fois.

Le voyage de l’âme au-delà de la mort dans la métaphore de la « feuille A4 de l’existence » commence précisément à partir du 8e pli, invérifiable mais théorisable. Tout comme le concept de la mort.

Je voudrais attirer l’attention du lecteur sur l’augmentation exponentielle de l’épaisseur de la feuille A4, pli après pli, sur son « expansion presque infinie ».

Je crois que le mouvement de notre âme peut être identique, dans son désir de réunir ses parties « ying » et « yang », puis de se réunir avec le Tout.

Développez-vous à l’infini vers le Créateur !

Nous pouvons penser que grâce à cette voie nous passons de la navigation dans la dualité fatale du tout à la véritable conscience de notre nature d’êtres spirituels en évolution continue.

La nature de l’homme est contenue dans l’empreinte de son Créateur qui a « plié des univers infinis » pour sa Création.

En accomplissant les « 7 plis » et en allant plus loin, l’homme poursuit son évolution pour se connaître et expérimenter la conscience et la gratitude d’avoir toujours été un avec l’Univers et son Créateur.

Plan du site